Fioretti ou les mini-bonnes actions

— Dire un mot gentil à un homme en colère.
— Sourire à un homme triste.
— Caresser le front d’un enfant troublé.
— Faire la conversation à une personne âgée.
— Donner des nouvelles du pays à un ami exilé.
— Faire une commission pour un homme timide.
— Donner à boire à une bête malade.
— Arroser une plante fanée ? Peut-être !
— Porter le fardeau d’une vieille.
— Souhaiter sa fête à un pauvre abandonné avec un petit cadeau.
— Nettoyer une plaie répugnante sans montrer de dégoût au blessé.
— Prêter un livre à un homme qui s’ennuie.
— Semer des miettes de pain dans la neige pour les petits oiseaux.
— Remettre dans le nid un oiseau tombé à terre.
— Dire un mot gentil en faveur de celui dont on dit du mal.

Février 1969

(Traduction Paol Keineg)

Ce poème en breton





« »